Laurent SUTER

CANDIDAT AU CONSEIL DES ETATS

Laurent Suter aime à rappeler que sa vocation centriste fut fatale.

Né le 30 juin 1950 (au milieu du siècle et au milieu de l’année) ce positionnement politique a bien des racines historico-congénitales.

Il a 5 ans lorsque ses parents prennent la direction de l’Institut évangélique de Montmirail, qui tente d’enseigner les bonnes manières et le français à des suisses allemandes.

Il revendique le titre rare de AEEPTW (Ancien Elève de l’Ecole Primaire de Thielle-Wavre) où il a appris à lire, écrire, compter et…réfléchir.

Collège et gymnase sont effectués à Neuchâtel, médecine et médecine dentaire à Berne, stages à Lausanne (dont 2 de fonctionnariat).

Laurent Suter ouvre son cabinet dentaire à Marin Centre et un nouveau cabinet dentaire au nouveau centre commercial de Marin Centre.

Père de deux filles et de deux garçons qui lui donnent trois petits-enfants, Laurent Suter n’hésite pas à remplir des rôles et des tâches bénévoles au service de la collectivité locale.

Il est préposé à la distribution de hot-dogs à la réunion de Montmirail (société d’émulation du village) et prête volontiers sa barbe au rôle du père-noël qu’il assume à la soirée du club de gymnastique rythmique présidée par son épouse.

La valeur n’attend pas le nombre des années pour les jeunes PDC. Pour Laurent Suter, le nombre des années amène certaines valeurs, notamment l’expérience :

  • Président du Conseil général de Thielle-Wavre en 2002
  • Conseiller général de La Tène (commission de développement durable concernée par le pôle de développement)
  • Député réélu au Grand Conseil et membre de diverses commissions au cours de la première législature

L’engagement social de Laurent Suter est très large. Il est membre fondateur ou actif :

  • Du C5 (comité des citoyens contre la centrale au gaz de Cornaux)
  • Du Kiwanis de l’Entre-deux-Lacs
  • Du Comité du P’tit Four
  • De diverses autres associations (par exemple pour les éoliennes, société d’émulation de Thielle-Wavre, etc.)

Membre et ancien Président de la Société Neuchâteloise de Médecine Dentaire (SNMD), Laurent Suter a été actif également dans la société faitière à Berne participant à plusieurs commissions.

Délégué au service dentaire scolaire (Caravanes), M. Suter a également été nommé au Conseil de santé, important organisme de préavis en matière de santé à l’époque.

Laurent Suter a également soutenu l’association « Le Haut veut vivre ».

Lorsqu’on l’interroge sur ce qu’il pense des réseaux sociaux, on obtient une réponse qui décrit toute l’originalité de cette personnalité :

« A l’intelligence artificielle, je préfère ma bêtise naturelle et ne figure sur aucun des réseaux sociaux ».

En se mettant à disposition de son parti pour figurer sur la liste du PDC au Conseil des Etats, Laurent Suter ne fait pas seulement la démonstration d’une disponibilité exemplaire dans la défense du bien public.

Il est aussi une caution de sagesse et d’expérience dont le PDC neuchâtelois peut s’honorer.

Further Links