18.11.2016 / Communiqué / Politique des institutions et droit / ,

PDC ville de Neuchâtel – Prix de la Citoyenneté = Exemplarité : Pas pour la Ville de Neuchâtel !

Le choix concernant « Le Prix de la citoyenneté », considéré par le Conseil communal comme une action emblématique de son programme politique, est étonnant du moins pour ce qui est d’un des deux lauréats. Si l’association Balkkon visant à promouvoir les échanges parents-enfants ne souffre aucune discussion, celui de l’AMAR est pour le moins étonnant, voire choquant. En effet, comment se fait-il que devant la qualité des dix dossiers soumis, le jury composé d’éminents experts choisisse une association qui, au printemps dernier, se faisait connaître en occupant illégalement un immeuble inhabité, insalubre, voire oublié, propriété… de la Commune.

L’action que cette association mène est en soi respectable mais, peut-être, le Conseil communal, qui vient de mettre à sa disposition un lieu du côté de La Coudre, aurait-il pu attendre un peu avant de la couvrir de cadeaux. L’AMAR a tout de même montré une facette de la Citoyenneté qui ne rime pas avec Exemplarité. A moins que la récompense soit allée à cette association pour avoir fait œuvre de citoyenneté en rappelant à l’exécutif de la ville qu’il existe de nombreux bâtiments inoccupés, donc disponibles, sur le territoire communal.

Contact