06.05.2016 / Article / Economie / , ,

Ville de La Chaux-de-Fonds: soutenons les petits commerces!

Au fil des années, les petits commerçants de proximité, qui jusque dans les années 90 fleurissaient dans notre ville, sont aujourd’hui, fermés ou au bord de la faillite.

Pourquoi me direz-vous ?

La faute aux nouvelles taxes, plus de contrôles, des papiers administratifs en abondance,

des loyers sans cesse en augmentation, manque de parkings de proximité, des patrons d’entreprises

horlogères qui ont vendu à de grands groupes et qui auparavant contribuaient à faire leurs achats dans notre ville. Nos citoyens qui ont trop de charges et des salaires qui ne suivent pas… Il y a beaucoup à dire sur ce chemin de croix qui nous étouffe et que les salaires moyens subissent le plus.

Que faire pour que cela change ?

Il faut laisser respirer nos commerçants ! Leurs laisser la possibilité de pouvoir mettre en avant leurs

marchandises devant leur devanture, sans devoir à chaque fois être amendé et leurs faire payer des taxes. Proposer des marchés en ville plus souvent sans que les places de stands soient payantes. Les clients doivent pouvoir faire leurs achats tranquillement, sans se stresser avec les zones bleues et blanches qui ont nui à notre ville. Les commerçants doivent pouvoir bénéficier d’une indemnité financière de la ville, pour les nuisances des travaux incommodants qui font fuir la clientèle. Ne pas laisser aux propriétaires des cantons extérieurs qui rachètent des immeubles avec commerces, augmenter les loyers comme ceux des grandes villes quand les baux des commerçants arrivent à échéance. Si nos impôts et autres charges « assurances maladies, taxes poubelles… » n’avaient pas autant augmenté ces dernières années, notre pouvoir d’achat serait plus important.

Conclusion

Le système politique actuel de notre ville est rouillé ! Il est temps de mettre de l’huile pour que celui-ci produise à nouveau des valeurs sûres sur des fondations bien ancrées.